Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous

Faut-il un visa pour un transit en Chine ?

Vous avez une escale en Chine et vous souhaitez savoir vous faut-il un visa pour Pékin, Shanghaï ou une autre ville en Chine continentale? Tout dépend essentiellement de la nature de votre escale et de la durée de la sortie de l'aéroport. Accédez ici au détail de la réglementation en vigueur à propos du transit dans l'Empire du Milieu.

La règle des 72 heures sans visa

Le gouvernement chinois permet à plusieurs nationalités dont les Français qui sont en transit par avion en Chine, de sortir de la zone internationale de l'aéroport si trois conditions sont remplies :
- Ne pas dépasser 72h (le vol de continuation et les tampons sont vérifiés)
- Ne pas quitter la ville concernée (en cas de contrôle vous seriez en illégalité)
- Qu'il s'agisse d'une escale « internationale » en vol direct c'est à dire que la ville de provenance et la ville de destination sont dans deux autres pays que la Chine.

Par exemple :
- Pour un vol Paris → Pékin → Singapour, il est possible de bénéficier du programme des 72h sans visa.
- Mais pour un vol Singapour → Pékin → Shanghai → Paris, il faut un visa.
- Pour Shanghai uniquement, la durée de 72h est étendue à 6 jours.

Pour plus de détail, consultez ici la réglementation chinoise pour les transits.

Les villes concernées

Les villes permettant de bénéficier de ce programme sont les suivantes : Pékin, Canton, Shanghaï, Chengdu, Chongqing ou encore Harbin. Seuls les aéroports principaux permettent cette mesure. Il convient de s'en assurer auprès de votre compagnie aérienne.

Nota bene : pour cette exemption de 72h sans visa, Hong-Kong, Taiwan et Macao sont considérées comme des villes internationales, par conséquent vous pouvez bénéficier de l'exemption de 72 heures sans visa pour sortir de l'aéroport en cas d'escale Hong-Kong → Pékin → Paris.

Autres liens utiles :

  1. Le visa de tourisme pour la Chine