Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous

Russie, Mongolie et Chine par le Transsibérien : parcours et visas

Envie de dépaysement ? Le Transsibérien est fait pour vous ! Ce train historique passe par la Russie, Mongolie et la Chine. Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur son parcours et sur les visas à obtenir avant de voyager, dans le cadre de nos conseils pour votre voyage en Russie.

Un parcours mythique

Avec plus de 9288 km de trajet entre Moscou et Vladivostok situé sur la rive russe de l’Océan pacifique, ce trajet permet aux voyageurs de découvrir la beauté et l’immensité des paysages sibériens, et entre autres, les rives du lac Baïkal.

Le train met 7 jours à rallier les deux villes en s’arrêtant dans une cinquantaine de gares parmi les 990 qui jalonnent cette voie ferroviaire. En effet, tous les trains ne vont pas jusqu’à Vladivostok, et desservent différentes gares selon leur terminus.

Aux deux-tiers du trajet, la voie se divise vers 3 destinations :
- Une branche nord reste en Sibérie pour rejoindre Vladivsotok.
- Une branche sud part vers Pékin en traversant la Mongolie et passant par Oulan-Bator, elle est appelée le Transmongolien.
- Plus loin, une autre voie relie Pékin en contournant la Mongolie à l’Est, le train qui y circule est appelé le Transmandchourien.

Cabines, rails et décalages horaires

- La première classe offre des cabines confortables pour deux personnes, appelées spalny vagon.
- La deuxième classe offre des cabines pour quatre personnes, appelées koupé.
- La troisième classe comprend des cabines non séparées.

A l’arrivé en Chine, les trains doivent changer d’essieux, l’écartement des rails n’étant pas le même (comme entre la France et l’Espagne). En Chine cet écart est de 14.35 cm alors qu’en Russie et en Mongolie il est de 15.20 cm.

A Vladivostok, il y a un décalage horaire de 7h avec Moscou et la sensation est accentuée par le fait que les horloges dans les gares traversées sont toutes maintenues à l’heure de Moscou ! Ce phénomène induit souvent un décalage pour les voyageurs qui finissent par manger et dormir à toute heure.

La nécessité d'avoir un visa pour traverser ces pays

Si vous souhaitez faire ce voyage, il vous faudra obtenir des visas pour chacun des pays traversés :

- Russie : un visa touristique, en fournissant un voucher et un programme détaillé d’une agence. Nous pouvons remplir le formulaire russe à votre place pour vous éviter toute erreur.
- Chine : un visa touristique, avec tous les documents nécessaires (billets de train, attestation d’assurance, photo et formulaire V2013 de 4 pages que nous pouvons saisir pour vous en option.
- Mongolie : le visa de tourisme est également à obtenir dans ce cadre-là. N’hésitez pas à visiter notre site internet ou à nous contacter pour obtenir la liste des documents à fournir.

Autres liens utiles :

  1. Faut-il un visa transit pour une escale à l'aéroport de Moscou ?
  2. Que faire en un weekend à Moscou ?
  3. Découvrez le Saint-Pétersbourg insolite : nuits blanches, vodka, etc.