Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous

Mis à jour le 20/08/2015

Exemption de visa pour entrer en Indonésie : de nombreux problèmes signalés pour les Français

Le Ministère des Affaires Etrangères a recensé plusieurs cas d’obligation forcée de paiement d’un visa indonésien à l’arrivée, malgré l’exemption en vigueur pour les séjours de moins de 30 jours.

Depuis de nombreux mois, l’Indonésie réfléchissait à assouplir son régime de visas afin de développer le tourisme local. Un débat entre sécurité et économie s’était installé dans le pays. Notamment, la question était de savoir si l’exemption du visa allait réellement avoir un impact sur le développement touristique, et si le pays pouvait se permettre la suppression des frais de visas permettant une entrée d’argent considérable.

Le 1er juillet 2015, les autorités locales ont mis en place l’exemption de visa indonésien pour les Français dans le cadre de séjour de moins de 30 jours. Cette mesure avait été accueillie positivement par les professionnels du tourisme en France.

Or le 11 août 2015, le Ministère des Affaires Etrangères a annoncé avoir recensé « des cas de demande abusive d’achat d’un visa à l’arrivée ». De nombreux Français se voient dans l’obligation de payer des frais de visa sur place en aéroport indonésien (Jakarta, Denpasar Bali, Medan Sumatra Nord, Surabaya Java Est et Batam) malgré l’exemption de visa officiellement en vigueur dans ces aéroports pour les séjours de moins d’un mois. Des clients de RapideVisa ont notamment été concernés par cette arnaque.

Par conséquent, en raison de ces problèmes et de longues files d'attente en aéroports d'arrivée, nous vous conseillons fortement d'obtenir le visa pour l’Indonésie avant le départ quelle que soit la durée du séjour, afin d’éviter tout désagrément sur place.

© RapideVisa.fr