Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous

Mis à jour le 15/12/2015

Tout savoir sur l’autorisation ETA pour le visa au Sri Lanka

Vous êtes ressortissant français et vous souhaitez vous rendre au Sri Lanka ? Découvrez les formalités d’entrée avant le départ et à l’aéroport de Colombo, pour un séjour touristique ou de transit.

L’autorisation ETA pour le Sri-Lanka à obtenir en ligne


Toute personne possédant un passeport français doit obligatoirement obtenir une autorisation électronique ETA imprimée afin de pouvoir voyager au Sri-Lanka. Ce document peut s’obtenir sur le site officiel de l’immigration des autorités sri-lankaises, après avoir rempli un formulaire en ligne et réglé une somme d’environ 29 euros. Ce formulaire est rapide à remplir mais peut être fastidieux compte tenu du fait qu’il est en anglais. Il faut faire très attention lors de la saisie des informations à ne pas faire d’erreur, ce qui peut vous empêcher d’embarquer pour le Sri-Lanka.

Attention, l’autorisation ETA peut s’utiliser pendant 6 mois à compter de sa délivrance. Elle ne permet que 2 entrées maximum au Sri Lanka, et un séjour maximum de 30 jours après la première entrée.

Une fois l’ETA obtenue et imprimée, vous aurez alors l’autorisation d’embarquer et d’obtenir gratuitement votre visa sur place à l’aéroport de Colombo, en quelques minutes et sans coût supplémentaire.

La particularité de l’escale à Colombo


L’escale au Sri Lanka, par exemple afin de transiter vers l’Inde du Sud, nécessite également l’obtention d’une autorisation E.T.A. Il s’agit de la même démarche avant le départ, toutefois dans le cadre d’un transit l’ETA est gratuite. La durée permise sur place est alors de 48 heures maximum.

Il est possible que pour les escales, certaines agences ou compagnies aériennes prennent en charge cette formalité.

La nécessité de faire appel à une agence de visa


Face à un nombre important de problèmes pour la demande d’autorisation ETA, nous vous recommandons fortement de solliciter notre agence RapideVisa afin d’obtenir votre ETA pour le Sri Lanka. Vous n'aurez ainsi pas de formulaire à remplir en langue anglaise, et cela vous évitera tout risque d'erreur et de refus pour votre autorisation. En effet il n'est pas possible de modifier ou de refaire un ETA erroné. N'hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information.