Vers un "Pass sanitaire" pour voyager à l’étranger avant la fin de la pandémie ?

Le président français a annoncé le lancement à venir d’un "pass sanitaire" pour accéder à certains lieux. De son côté, la Commission européenne initie des travaux pour harmoniser les formalités à l’échelle de l’Europe. Plusieurs questions se posent.
pass-sanitaire-covid.jpg

Mise à jour le : 01/03/2021

Le 25 février, Emmanuel Macron a évoqué la possibilité d’instaurer un Carnet de santé numérique, autrement appelé "Passeport sanitaire" ou "Pass sanitaire". Ce dispositif électronique regrouperait les résultats de test Covid PCR, les sérologies et la vaccination contre le Covid-19.

L’objectif d’un tel certificat sanitaire serait de rouvrir des lieux à fort risque de contamination, sur présentation d’un laisser-passer prouvant l’absence de maladie Coronavirus ou une immunité. Un autre objectif est de rouvrir des frontières sans risque sanitaire.

Vers une harmonisation européenne des formalités ?

De son côté, Mme von der Leyen, présidente de la Commission européenne, a annoncé que les 27 Etats membres de l’Union européenne allaient travailler pour la mise en œuvre d’un "Digital green pass" (Pass vert digital) afin de favoriser les voyages "pour le tourisme ou le travail" au sein et en dehors de l’Europe.

Ce projet a été initié par la Grèce, soucieuse d’attirer les touristes vaccinés pour sauver sa saison estivale. Initialement, le gouvernement français y était réticent, mais depuis la déclaration d’Emmanuel Macron, il semble plus ouvert à ce sujet.

Plusieurs pays vont rouvrir leurs frontières aux voyageurs vaccinés

L’Australie, les Seychelles, l’île Maurice ou encore l’Islande ont d’ores et déjà annoncé qu’ils allaient rouvrir leurs frontières aux voyageurs vaccinés contre le Covid-19, sans quarantaine à l’arrivée.

D’autres pays, tels que les Etats-Unis et la Thaïlande, envisagent également de supprimer la quarantaine obligatoire pour les touristes vaccinées. Leurs autorités sanitaires et touristiques débattent de cette mesure.

Ainsi, après l’obtention d’un visa pour la Thaïlande, une quarantaine est actuellement obligatoire à l’arrivée dans le pays. D’ici octobre 2021, l’ile de Phuket vise la suppression de la quarantaine pour les touristes immunisés.

Vers une reconnaissance mondiale d'un pass sanitaire ?

A l’instar du Carnet international de vaccination de l’OMS, approuvé par 194 pays pour voyager dans le monde dans le cadre du vaccin contre la fièvre jaune, il est possible qu’une coordination mondiale d’un tel Certificat sanitaire se fasse progressivement, notamment pour favoriser la reprise des économies touristiques.

Pour le moment, seuls des accords bilatéraux ont été signés, par exemple entre Israël et la Grèce.

Des questions en suspens

Plusieurs questions demeurent en suspens, notamment l’efficacité des vaccins contre la transmission du virus, ou encore la protection des données personnelles dans le cadre d’une application numérique. Par ailleurs, l’utilisation d’un Pass sanitaire au sein des Etats peut être considérée comme problématique d’un point de vue éthique, car il y a un risque de discrimination entre citoyens.

Un certificat ou pass sanitaire pourrait cependant être utile pour franchir les frontières internationales sans restriction et sans risque pour les populations, en attendant la fin de la pandémie de Covid-19.

Préparez vos futurs voyages long-courriers !

Dès le printemps ou l'été, il sera à nouveau possible de voyager à l'international, avec ou sans vaccin selon les destinations ! Préparez dès maintenant vos formalités de voyage afin de pouvoir partir sereinement.

Consultez les formalités de visa pour Cuba, les conditions de délivrance de visa pour le Kenya, ou parcourez notre site internet pour vérifier les formalités d'entrée de votre prochaine destination.