Visa Inde : vers une réouverture des frontières le 15 novembre

L’Inde ouvre à nouveau ses frontières, dès le 15 octobre pour les groupes et à partir du 15 novembre pour les autres touristes.
inde-reouverture-frontieres.jpg

Mise à jour le : 11/10/2021

Bonne nouvelle si vous souhaitez, comme des millions de touristes, visiter l’Inde.

Si la crise du coronavirus n’est pas encore terminée, la situation s’améliore et on pourra prochainement faire une demande de visa Inde avant de voyager dans ce pays !

Pour le moment, les délivrances de e-visas touristiques sont toujours suspendues.

Une ouverture aux touristes le 15 octobre ou le 15 novembre ?

Si l’Inde ouvre ses frontières aux touristes dès le 15 octobre, cela ne concerne pas tout le monde. Seuls les groupes via des vols affrétés sont autorisés à pénétrer sur le territoire indien. Si vous voyagez de manière individuelle, vous devrez attendre le 15 novembre pour votre séjour.

Vous pouvez toutefois faire votre demande de e-visa pour l’Inde avant le 15 novembre. Le délai d’obtention est assez court (environ 72 heures). Toutefois, les demandes devraient être nombreuses et le délai d’attente pourrait être allongé. Faire une demande de visa pour l’Inde 30 jours avant votre départ est conseillé.

Pour mémoire, les visas pour l’Inde autres que pour le tourisme sont délivrés depuis décembre 2020, les e-visas depuis avril 2021.

Quelles sont les conditions d’entrée et de séjour du e-visa pour l’Inde ?

Pour entrer aujourd’hui sur le territoire indien avec un e-visa Inde, vous devez présenter une nationalité éligible. Selon le site officiel de demande de visa pour l’Inde, ce sont à ce jour 159 nationalités qui sont autorisées à pénétrer sur le territoire indien.

Vous devrez entrer en Inde par l’un des 28 aéroports ou l’un des 5 ports autorisés.

Coronavirus oblige, il est nécessaire de se poser la question de l’accessibilité au territoire indien. Nous n'avons pas encore d'information concernant les autres conditions de voyage (exemption de quarantaine, statut de vaccination, test PCR, etc). L'Ambassade d'Inde à Paris n'a pas encore reçu de précisions à ce sujet.

Actuellement, les voyageurs d'affaires sont exemptés de quarantaine si ils fournissent un test PCR de moins de 72h avant l'entrée en Inde, et si un deuxième test effectué à l'arrivée est négatif...à suivre !

Quel visa choisir pour l’Inde ?

L’inde propose plusieurs types de visas, à savoir :

  • - le visa touristique d’un mois e-tourist qui permet deux entrées possibles avec un maximum de 30 jours par entrée ;
  • - le visa touristique e-tourist de tourisme pour un an qui permet de multiples entrées avec un maximum de 90 jours par entrée (il n'est pas certain que ce e-visa soit délivré tout de suite) ;
  • - le visa d’affaires e-business d’un an avec multiples entrées et résidence maximale de 6 mois par séjour ;
  • - le e-visa médical et le e-visa conférence ;
  • - le visa papier apposé sur votre passeport qui nécessite de vous rendre à l’ambassade d’Inde à Paris, ce qui est plus contraignant et plus cher.

Quels sont les documents à fournir pour le visa Inde ?

Vous souhaitez faire du tourisme en Inde ? Pour obtenir votre visa Inde électronique, vous devez communiquer les documents suivants à l’ambassade indienne :

  • - 1 Scan de la page d’identité de votre passeport. Ce passeport doit être valable 6 mois après la date de retour prévue. Il doit comporter deux pages vierges face à face ;
  • - 1 Scan d’une photo d’identité : la norme indienne est identique à la norme française, vous devez donc présenter une photo de 3,5 x 4,5 cm.


Au-delà de ces documents, vous devez apporter un certain nombre d’informations lors de votre demande de visa pour l’Inde lors de la saisie du formulaire :

  • - la raison de la visite ;
  • - les dates d’arrivée et de départ ;
  • - la ville d’arrivée ;
  • - les principales villes ou les principaux lieux touristiques que vous envisagez de fréquenter ;
  • - vos coordonnées complètes ;
  • - votre religion ;
  • - votre niveau d’études ;
  • - votre emploi et les coordonnées de votre employeur ;
  • - les informations de votre passeport ;
  • - les coordonnées de vos parents ;

Comment effectuer votre demande de visa pour l’Inde ?

Votre demande de visa peut être effectuée de deux manières :

- en ligne sur le site officiel de demande de visa pour l’Inde : vous devez alors remplir un formulaire très complet et joindre les documents demandés. Cette solution est la plus économique, mais aussi la plus risquée. Si votre demande est incomplète ou s’il s’avère que des éléments fournis sont erronés, votre demande sera refusée, ce qui pourrait compromettre votre voyage en Inde ;

- passer par RapideVisa qui se charge de toutes les démarches pour vous. Cela vous permet d’être certain que la demande de visa pour l’Inde sera réalisée en bonne et due forme et que vous recevrez votre visa dans les délais pour aller visiter ce pays. De plus, en cas d’erreur, le consulat vous fait payer votre nouvelle demande, vous aurez au final payé deux fois pour obtenir votre visa et perdu un temps précieux.

Un visa gratuit pour les 500 000 premières demandes ?

L’Inde est un pays pauvre qui a fortement souffert du Covid-19. En effet, il mise fortement sur le tourisme. 11 millions de touristes par an, 10 % du PIB, l’Inde ne peut se passer du tourisme pour vivre.

C’est pourquoi, afin d’inciter les touristes à revenir en Inde, le gouvernement avait envisagé de proposer un e-visa gratuit pour les 500 000 premières demandes. Après une fermeture des frontières qui a duré un an et demi, le gouvernement indien va aujourd’hui tout faire pour que les touristes reviennent massivement et contribuent à l’essor économique du pays comme c’était le cas avant 2020.

Toutefois, cette annonce de visas gratuits n'a pas été confirmée officiellement. Avant le Covid, le tarif officiel était de 24 € pour un e-visa pour l’Inde de 30 jours, 37 € pour un visa multiple d’un an et 74 € pour le visa pour l’Inde e-business.