Quel est le prix du visa pour la Nouvelle-Zélande ?

Île voisine de l’Australie, la Nouvelle-Zélande est une destination qui fait fureur auprès des touristes. Que ce soit pour découvrir les beautés naturelles du territoire néo-zélandais ou pour des raisons professionnelles, vous avez besoin d’un visa Nouvelle-Zélande.

Et comme tout voyage nécessite une certaine anticipation, voici la ligne qui manquait dans votre budget : combien coûte un visa pour visiter la Nouvelle-Zélande ? Rapide Visa vous explique tout.

Combien coûte le visa pour séjourner en Nouvelle-Zélande ?

prix visa nouvelle zelande

Depuis 2019, tous les voyageurs qui se rendent en Nouvelle-Zélande ont l’obligation d’avoir un visa ou une autorisation de voyage. Avant, certaines nationalités bénéficiaient d’une exemption de visa.

Aujourd’hui, seuls les voyageurs ayant un passeport d’Australie ou de Nouvelle-Zélande peuvent se rendre sur le territoire sans visa. Si vous venez d’un pays autre, vous devez donc passer par la demande de visa.

Après avoir rendu cette demande obligatoire, le gouvernement néo-zélandais a entrepris de simplifier la procédure. L’objectif étant de contrôler la présence de voyageurs, sans pour autant leur mettre de bâtons dans les roues.

Afin de permettre à tout voyageur de se rendre sur le territoire néo-zélandais, il existe plusieurs types de visas, avec différents tarifs.

Le prix du visa de visiteur

Si vous avez plus de 30 ans et que vous souhaitez séjourner plus de 3 mois consécutifs en Nouvelle-Zélande, il est conseillé de faire une demande de visa visiteur.

Le visitor visa possède une durée de validité de 9 mois. Il nécessite de faire une demande de visa traditionnel à l’ambassade néo-zélandaise de votre pays de départ. C’est donc une demande qui coûte plus cher que la demande de visa électronique, et qui prend plus de temps.

Le visitor visa suit la démarche de demande de visa traditionnelle. Il prend donc plus de temps, et coûte plus cher. Le visa de visiteur coûte 245 NZ$, soit environ 155 €, incluant l’IVL. C’est également une demande qu’il faut faire à l’avance, car la procédure peut prendre plusieurs mois.

Le prix du visa PVT Nouvelle Zélande

Le permis vacances-travail est appliqué sur le territoire néo-zélandais. Il permet à son titulaire de travailler sur place, et de voyager lorsqu’il le souhaite. Ce type de visa est soumis à des conditions d’éligibilité très strictes.

Le PVT possède une période de validité de 12 mois et est une très bonne alternative pour les séjours longue durée en dehors du cadre des études.

Il existe également un visa de résidence permanente, qui permet à un voyageur de s’installer de manière définitive en Nouvelle-Zélande. Ces demandes sont étroitement contrôlées par le bureau de l’Immigration néo-zélandais.

Le prix du visa PVT est de 245 dollars néo-zélandais. Et la procédure peut prendre encore plus de temps que le visitor visa, comme elle est soumise à des conditions très strictes.

Le prix de l’autorisation NzeTA ou e-visa Nouvelle-Zélande

La NZ-AVE est le e-visa pour la Nouvelle-Zélande. Appelée NZ ETA Nouvelle-Zélande, s’agit d’une autorisation de voyage électronique, qui implique une démarche exclusivement en ligne. Cette autorisation de voyage permet au titulaire de séjourner sur le territoire néo-zélandais pendant 3 mois consécutifs au maximum. Elle est valable pendant deux ans à compter de la date d’obtention.

C’est une démarche grandement simplifiée, puisque vous n’avez pas besoin de vous déplacer jusqu’à l’ambassade ou jusqu’au consulat. Toutefois, il y a certaines conditions d’éligibilité à remplir.

Depuis sa mise en place il y a quelques années, la NZeTA est le visa le moins cher pour se rendre en Nouvelle-Zélande : il coûte 28 €, incluant les frais consulaires et la taxe touristique (appelée IVL).

Ce prix très bas s’explique surtout par le fait que la démarche se fait entièrement en ligne. Contrairement aux autres demandes de visa pour vous rendre en Nouvelle-Zélande, vous n’avez pas l’obligation de vous rendre au consulat général pour obtenir votre autorisation de séjour.

Il suffit de se rendre sur le site officiel de l’immigration en Nouvelle-Zélande. Là, l’ensemble de la procédure est automatisé. Munissez-vous de votre adresse email, de votre carte bancaire et d’une photo d’identité. Il ne reste qu’à suivre les démarches indiquées, et à fournir les informations demandées.

La taxe IVL obligatoire avec le visa Nouvelle Zélande

Nous avons plusieurs fois évoqué l’IVL : il s’agit en réalité d’une taxe touristique, la International Visitor conservation and Tourism levy.

Cette taxe de 35 $ NZ est appliquée sur tous les séjours de nature touristique. L’argent ainsi récolté est exploité pour conserver les beautés naturelles de la Nouvelle-Zélande, et pour l’entretien des espaces protégés. C’est une taxe obligatoire qui équivaut à environ 20 euros.

Nos frais réduits pour obtenir le visa Nouvelle-Zélande en ligne

De manière générale, une demande de visa pour se rendre en Nouvelle-Zélande ne coûte pas cher.

Toutefois, même en suivant la procédure à la lettre, vous n’êtes jamais à l’abri d’un refus. Que ce soit par une erreur de votre part ou parce que vous ne remplissez pas les conditions d’éligibilité, une faute est rédhibitoire. Si votre demande est rejetée, vous devez en formuler une autre. Et donc repayer les frais de demande de visa.

Pour éviter cette situation, confiez la tâche à Rapide Visa ! Nous nous occupons de créer votre dossier, de vérifier les conditions d’éligibilité, de saisir le formulaire de demande, et de limiter les risques de refus.

Garantissez le bon déroulement de vos vacances en Nouvelle-Zélande, avec un accompagnement efficace. Obtenez votre visa à moindre frais en toute tranquillité !

Autres liens utiles :