5 Conseils pour passer la douane et l’immigration aux USA

Le jour du grand départ pour les USA approche et vous appréhendez car vous avez entendu beaucoup de choses négatives sur l'arrivée à l'aéroport ? Malgré un visa USA ou un ESTA en poche, vous avez peur qu'un officier américain vous contraigne à un retour anticipé en France ? Il est vrai que le passage devant l’agent d’immigration et l’agent des douanes à l'aéroport ne sera probablement pas le meilleur moment de votre vie, mais il n’en sera pour autant pas le pire non plus.

Pour vous aider à appréhender cette épreuve avec sérénité, vous pourrez d'ailleurs suivre quelques conseils qui seront l'assurance d'un passage sans aucun problème de la frontière américaine. Prenez une bonne inspiration et détendez-vous car vous n’êtes pas un criminel recherché par le FBI et vous ne transportez rien d’illégal !

Les services de l'immigration après l’atterrissage aux Etats-Unis

douane-immigration-usa Le service américain de l’immigration (Customs and Border Protection), chargé de l’entrée des personnes sur le territoire américain, sera votre premier point de passage à la sortie de l’avion. Vous aurez à y présenter vos documents (Passeport, ESTA ou Visa, etc...), le formulaire vert rempli précédemment dans l’avion ainsi qu’une preuve du retour dans votre pays à l’issue du séjour.

L’agent d’immigration prendra vos empreintes, une photo d’identité, et éventuellement vous posera quelques questions, comme le but de votre voyage (le plus souvent « tourism » ou « business »). Le but de ce contrôle est d’obtenir l’assurance que vous ne présenterez aucun risque pour la sécurité nationale américaine lors de votre séjour.

Les autorités douanières américaines

Après avoir passé avec succès le contrôle avec l’agent d’immigration, vous devrez ensuite récupérer vos bagages, puis passer devant un agent des douanes, responsable de l’entrée des marchandises aux USA.

Ce passage est généralement bref. Il vous suffira de remettre le formulaire blanc, préalablement rempli dans l’avion, à l’officier des douanes. Ensuite, vous devrez éventuellement répondre à quelques questions (avez-vous quelque chose à déclarer ?) et (peut-être) ouvrir votre valise pour vérification. Il peut arriver que le contrôle soit tellement rapide que vous ne vous rendiez pas compte d’y avoir été soumis. Quoi qu’il en soit, si vous ne transportez rien d’illégal, tout se passera bien.

Les 5 conseils pour un passage sans encombre

Le passage de l'immigration et des douanes n’est qu’une formalité et il n'y a pas lieu de s'inquiéter outre mesure. Pour que votre contrôle se déroule dans les meilleures conditions, pensez à vous munir de tous vos documents (ESTA, passeport, billets d'avion, etc...) et d'avoir rempli au préalable les formulaires d'entrée aux Etats-Unis. Suivez ces quelques conseils, arborez votre plus beau sourire et tout se passera bien !

1) Soyez patient et suivez les consignes

Vous sortez d’un vol Paris-New-York de plusieurs heures dans des conditions plus ou moins appréciables ? Vous êtes fatigué ? Il faudra hélas vous armer de patience et garder votre calme car la file d’attente pour accéder aux services d’immigration est parfois assez longue. En fonction de l’heure d’arrivée de votre vol et des autres vols, vous serez amené à effectuer une file d’attente pouvant aller de quelques minutes à plusieurs heures. Dans tous les cas vous devrez rester discipliné, ne pas vous énerver et surtout… ne pas vous faire remarquer. Laissez-vous guider par les consignes qui vous seront données.

Par ailleurs, ne prenez aucune initiative sans y avoir été préalablement invité car certains comportements, même anodins, pourraient être sanctionnés. Notez, par exemple, qu’il est interdit de prendre des photos lorsque vous êtes dans la file d’attente car il s’agit d’une zone de sécurité de l'aéroport.

2) Détendez-vous

Vous êtes anxieux à l’idée du contrôle ? Vous avez entendu beaucoup de personnes se plaindre du passage de la frontière aux Etats-Unis ? Il est effectivement possible que vous ayez affaire à une personne peu aimable lors de votre contrôle et que vous ayez l’impression d’être traité comme un suspect. Respirez profondément et détendez vous, les agents de l’immigration n’ont a priori aucun grief contre vous et leur comportement est le même pour tous les voyageurs.

Tant que vous avez tous vos papiers en règle et que vous n’êtes pas recherché par les autorités américaines, il y a très peu de chances que vous rencontriez un problème. L’agent vous demandera vos documents (passeport, ESTA ou VISA, formulaire, etc..), vous prendra en photo, prendra vos empreintes et vous posera quelques questions.

Vous ne parlez pas anglais ? Il n’y a toujours pas lieu de stresser. L’agent cherchera à communiquer avec vous par signes, demandera à une personne dans la file d’attente de vous traduire les questions en français ou parfois se contentera d’écourter le contrôle pour ne pas perdre de temps. Il est même possible que vous ayez affaire à un agent qui soit capable de s'exprimer en français.

De surcroît, s’il peut arriver de tomber sur des agents peu aimables, il peut aussi bien vous arriver de tomber sur une personne sympathique qui vous gratifiera du fameux « Welcome to the USA ».

3) Restez sérieux

Vous parlez très bien anglais et êtes d’humeur joyeuse ? Vous avez une attirance naturelle pour les calembours ? Réprimez votre sens de l’humour. En effet, les agents de l’immigration et de la douane ne sont pas là pour rigoler avec vous et ils ont une fâcheuse tendance à tout prendre au pied de la lettre. La moindre pointe d’humour pourrait donc être mal interprétée et vous causer de nombreux soucis, d’autant plus si vous vous trompez sur le sens d’un mot en anglais. N’oubliez pas que vous arrivez aux Etats-Unis et que « tout ce que vous direz pourra être retenu contre vous »…

4) Dites la vérité

Que ce soit sur le formulaire de la douane ou de l’immigration, vous serez amené à répondre à un bon nombre de questions, parfois surprenantes, telles que :
- Avez vous des problèmes de santé ?
- Quel est le motif de votre voyage aux Etats-Unis ?
- Quel est votre travail ?
- Quel est votre pays de destination ?
- Où comptez-vous loger durant votre séjour ?
- Que transportez vous dans vos bagages ?

Bien que ces questions puissent parfois prêter à sourire ou vous sembler déplacée, vous serez tenu d'y répondre sous peine de ne pas pouvoir franchir la frontière américaine. Notez bien qu’il est fortement déconseillé de mentir sur le formulaire ainsi qu’à l’agent de l’immigration US auquel vous devrez faire face. Pensez donc à tout déclarer et jouez la carte de la sincérité afin d’éviter tout problème.

5) Ne transportez rien d’illégal

Vous aviez prévu de ramener du saucisson ou du fromage à votre tante qui habite aux Etats-Unis ? Vous voulez ramener un cadeau de France à votre hôte américain ? Avant de remplir vos bagages, pensez à vous renseigner car certains produits sont formellement interdits ou soumis à certaines conditions d'importation. En effet, s’il est évident que le transport de drogue ou d’armes est plus que prohibé, vous devrez également prendre connaissance de la liste des produits que vous avez le droit de transporter dans vos bagages. Sont notamment interdits, pour des raisons de sécurité et de santé publique :
- La viande
- Certains fromages
- Les armes
- Les végétaux

Par ailleurs, vous avez le droit de transporter certains produits dans vos bagages à condition de respecter certaines restrictions. Ce sera notamment le cas pour :
- Le vin est limité à 1 litre par passager majeur (Attention la majorité est fixée à 21 ans aux Etats-Unis).
- Les médicaments. Vous devez vérifier la liste des médicaments autorisés aux Etats-Unis et vous munir d’une ordonnance traduite en anglais.
- L’argent liquide est limité à 10 000 $.

Quoi qu’il en soit, et toujours dans l’idée de ne pas mentir, pensez à ne rien transporter qui soit répréhensible et à tout déclarer afin d’éviter d'avoir à faire une connaissance plus poussée avec les autorités américaines. Par ailleurs, pour éviter une mauvaise surprise et avoir l'assurance de ne rien transporter contre votre gré, faites votre valise par vous-même et ne laissez personne la faire à votre place. Tout transport de marchandise non autorisée vous exposerait à une amende, une sanction pénale ou une interdiction de pénétrer sur le territoire américain.

Le petit conseil en plus : Ayez votre téléphone chargé

Vous avez regardé des films sur votre ordinateur pendant tout le voyage ? Vous avez appelé vos proches pour les rassurer dès votre descente d'avion ?

Attention, lors des différents contrôles il pourra vous être demandé, par mesure de sécurité, d’allumer votre téléphone et vos appareils électroniques afin d’en vérifier l’état de marche et les informations qui y sont contenues. Il est donc important de veiller à ce que tous vos appareils électroniques soient suffisamment chargés lors de votre arrivée à l'aéroport. Bien que ce contrôle soit assez rare, il peut vite s’avérer problématique si votre appareil est déchargé…

De plus, votre téléphone chargé vous permettra de consulter une réservation électronique d’hôtel, de vol, voire d’appeler l’hôtel ou un proche en cas de problème.

Un court séjour aux USA ? Obtenez votre ESTA en toute tranquillité

Si vous voyagez pendant moins de 3 mois aux Etats-Unis, vous aurez besoin d’obtenir avant votre départ une autorisation électronique ESTA, qui équivaut à un e-visa en ligne.

Le formulaire de demande de visa doit être rempli avec précision, sans erreur possible.

Notre équipe peut accomplir l’obtention de votre ESTA, pour vous éviter toute démarche fastidieuse.

Autres liens utiles :

  1. L'ESTA pour les Etats-Unis
  2. Comment obtenir un visa expatrié auprès de l’Ambassade des USA ?
  3. Visa ou ESTA pour les Etats-Unis : quelle différence ?
  4. Quel est le prix du visa USA ?