Un vacciné Covid doit-il faire un test PCR pour voyager ?

Vous êtes entièrement vacciné Covid et vous souhaitez partir en voyage : Avez-vous besoin d'un test PCR ? Tout dépend de la destination !
vaccin-covid-test-pcr.jpg

Mise à jour le : 03/06/2021

C’est une question que tout le monde se pose de manière légitime à l’heure de la vaccination et de la réouverture des frontières. Si vous envisagez de voyager, sachez que les règles sont différentes selon les pays : tandis que certains acceptent un simple vaccin à jour, d’autres continuent à demander un test PCR Covid négatif.

Quels pays européens n’imposent pas de test pour les personnes vaccinées ?

Certains pays ne demandent pas qu’un test négatif soit présenté pour passer leurs frontières pour les voyageurs vaccinés. Il s’agit des pays suivants :

  • • La Grèce
  • • La Croatie
  • • Le Danemark
  • • L’Autriche
  • • Chypre
  • • La Bulgarie
  • • La Pologne
  • • La Slovénie

Comment prouver la vaccination ?

Si vous envisagez de voyager dans l’un de ces pays, vous n’êtes plus contraint de présenter un test PCR négatif avant votre arrivée. En revanche, vous devez prouver que vous avez effectivement été vacciné, les autorités locales vous demanderont un certificat de vaccination.

Les pays acceptant la vaccination pour passer leur frontière demandent un certificat qui atteste que la deuxième injection (voire la première dans le cas du vaccin Janssen à dose unique) a été réalisée au moins 14 jours avant l’arrivée.

Attention : les règles évoluent chaque jour. Avant de partir, vérifiez les conditions d'entrée de votre destination sur le site du Ministère des affaires étrangères.

Pas vacciné ? Les formalités en vigueur :

Si vous n’êtes pas vacciné du tout ou si vous n’avez reçu qu’une dose, vous devez présenter un test PCR négatif de moins de :

  • • 72 heures pour la Grèce, Chypre, la Bulgarie
  • • 48 heures pour la Croatie, le Danemark, la Pologne et la Slovénie
  • • 24 heures pour l’Autriche

Si vous êtes immunisé car vous avez déjà eu le Covid :

Vous n’êtes pas vacciné et ne souhaitez pas présenter de test PCR pour voyager dans l’un de ces pays ? Il est possible de passer la frontière si vous êtes à même de fournir un certificat médical attestant que vous avez déjà eu le Covid-19 et que vous êtes immunisé. Le certificat médical doit être réalisé :

  • • Dans les 9 mois précédents et plus de 2 mois à compter de la date de réalisation du test PCR en Grèce
  • • Entre 180 et 11 jours avant d’entrer sur le territoire croate
  • • Moins de 3 mois avant l’arrivée en Autriche
  • • Entre le 180e et le 15e jour avant l’arrivée en Bulgarie

Les situations en Europe au cas par cas

D’autres pays voient leur situation évoluer au fur et à mesure de l’avancée des vaccinations et de l’amélioration de la situation sanitaire. Voici ci-dessous quelques exemples.

Attention : les règles évoluent chaque jour. Avant de partir, vérifiez les conditions d'entrée de votre destination sur le site du Ministère des affaires étrangères.

Espagne : un test PCR obligatoire jusqu’au 7 juin

La situation évolue en permanence selon les pays. Au moment où nous écrivons ces lignes, l’Espagne a annoncé que jusqu’au 7 juin, toutes les personnes envisageant de voyager dans ce pays devraient être soumises à un test PCR. Impossible d’entrer si vous ne présentez pas un test négatif de moins de 72h. Le pays envisage, à partir du 7 juin 2021, de laisser entrer les voyageurs qui seront à même de présenter un certificat de vaccination à jour. Aussi, vous pourrez voyager en Espagne si votre deuxième dose de vaccin (ou l’unique pour le vaccin Janssen) a été réalisée au moins 15 jours avant votre arrivée sur son territoire.

Italie : test antigénique ou PCR obligatoire

L’Italie impose le test antigénique ou PCR de moins de 48 heures avant l’entrée sur le territoire. L’avantage du test antigénique est qu’il peut être réalisé dans une pharmacie avec un résultat en 15 minutes : pratique ! De plus, un formulaire de santé est demandé par les autorités italiennes, qu’il convient de remplir avant l’embarquement.

Allemagne : tout le monde doit être testé

Si vous souhaitez passer la frontière allemande, même si vous êtes vacciné, un test PCR négatif est demandé. Vous devez présenter un test négatif de moins de 72 heures.

Si vous n’êtes pas vacciné, non seulement vous devez effectuer un test PCR pour voyager en Allemagne, mais vous devez également observer une quarantaine de 10 jours. Toutefois, si vous réalisez un deuxième test PCR durant votre quarantaine, celle-ci peut être levée au bout de 6 jours.

Malte : un test négatif obligatoire depuis le 1er juin

Malte fait partie des pays où la vaccination est massive, elle comptait début juin 70 % de personnes ayant reçu la première dose et 42 % la deuxième. Elle souhaite naturellement préserver sa situation sanitaire et veiller à ce que tout le monde montre patte blanche avant d’entrer sur son territoire. Aussi, depuis le 1er juin 2021, que vous soyez vacciné ou non, un test PCR négatif de moins de 72 heures est demandé à tous les voyageurs.

L’Islande : un pays précurseur en matière de tourisme en période de Covid

Si vous envisagez de voyager en Islande, sachez que ce pays ilien qui a été peu touché par la pandémie accepte depuis le 18 mars 2021 que les voyageurs ayant été vaccinés ou ayant contracté le Covid viennent sur son territoire. C’est l’un des premiers pays d’Europe à avoir ainsi ouvert ses frontières.

Pour entrer en Islande, vous devez présenter un certificat de vaccination prouvant que vous avez bien eu les deux doses des vaccins suivants : Pfizer BioNTech, Moderna, AstraZeneca. Notez que le vaccin Janssen ou Johnson & Johnson ne nécessite qu’une dose. À défaut, vous pouvez présenter un certificat médical attestant que vous avez contracté le Covid-19 être que vous êtes immunisé.

Si vous êtes dans l’un de ces deux cas, vous n’avez pas besoin de faire un test PCR avant le départ pour voyager en Islande. Vous devez faire un test PCR à l’arrivée et rester en quarantaine durant 24 heures jusqu’à obtention du résultat négatif.

En revanche, si vous n’êtes ni vacciné, ni immunisé, vous devez présenter un test PCR négatif réalisé 72 heures avant le départ, faire un nouveau test à l’arrivée et observer une quarantaine de 5 jours. Ensuite, vous devrez effectuer un troisième test.

Quelle situation en Union européenne au 1er juillet ?

La mise en place du pass sanitaire va simplifier les démarches des personnes vaccinées à compter du 1er juillet 2021.

En effet, si cela est totalement confirmé, à partir de cette date, tout voyageur de l’Union européenne capable de présenter un certificat de vaccination complet pourra voyager dans les pays de l’UE sans être contraint d’effectuer un test PCR.

Toutefois, la situation peut encore évoluer au regard des chiffres de la contamination d’ici la fin du mois de juin.

Quelle situation pour un voyage aux DOM TOM ? (Guadeloupe, Martinique, Réunion etc)

Les départements et territoires d’outre-mer ont mis en place des dispositions spécifiques, dont voici le résumé, sous réserve de changement de dernière minute.

  • La Martinique et la Guadeloupe : un test PCR négatif de moins de 72 heures est demandé à tous les métropolitains. Si vous n’êtes pas vacciné, vous devrez en outre respecter un auto-isolement de 7 jours ;
  • La Réunion et Mayotte : dès le 9 juin, les personnes vaccinées pourront voyager à la Réunion et à Mayotte sans motif impérieux. Pour celles qui ne sont pas vaccinées, un motif impérieux sera demandé. Toutefois, vacciné ou non, vous devrez respecter un isolement de 7 jours, présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures et vous soumettre à nouveau à un test à l’issue de la période d’isolement ;
  • La Polynésie française : là encore, vous ne serez plus contraint de justifier votre voyage à partir du 9 juin si vous êtes vacciné. Vous ne serez pas non plus contraint de respecter une quarantaine. En revanche, le test PCR négatif de moins de 72 heures reste d’actualité.

Voyager en Amériques, Afrique, Moyen-Orient ou Asie : un test PCR est-il nécessaire ?

Aujourd’hui, de nombreux pays vous ouvrent leurs frontières afin de faire redémarrer l’économie, notamment les pays qui vivent principalement du tourisme. Pour autant, l’objectif est de limiter le risque sanitaire et la contamination des locaux.

De ce fait, pour le moment, la plupart des pays en dehors de l’Europe demandent un test PCR négatif, quand bien même vous seriez vacciné. C’est le cas notamment de pays tels que l’Egypte, la Tanzanie ou le Kenya qui sont ouverts actuellement sans quarantaine, ou encore la Thailande très apprécié des retraités malgré la quarantaine.

Toutefois, certains pays font figure d’exception :

  • La Tunisie accepte, depuis le 1er juin, que les voyageurs étant vaccinés passent la frontière sans test PCR négatif ni quarantaine. C’est également le cas pour les personnes ayant été contaminées par la Covid-19 depuis plus de 6 semaines et qui sont à ce titre immunisées. Vous n’êtes ni vacciné, ni immunisé ? Pour voyager en Tunisie, vous devez présenter un test négatif de moins de 72 heures et attester sur l’honneur du respect d’une quarantaine de 7 jours à votre arrivée.
  • • Vous avez envie de soleil ? Les Bahamas ouvrent leurs frontières sans imposer de test aux voyageurs qui sont vaccinés et qui ont reçu leur deuxième dose ou leur dose unique au moins 15 jours avant leur arrivée.

Je suis vacciné : dois-je faire un test PCR pour revenir en France ?

Si certains pays autorisent les Français à voyager chez eux sans test PCR négatif dès lors qu’ils sont vaccinés, la réciproque n’est pas valable.

Aussi, quelle que soit votre situation, vous êtes actuellement contraint de présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures à votre arrivée en France. Là encore, la situation est susceptible d’évoluer à court terme, tenez-vous informé régulièrement pour être certain d’adopter les bons gestes pour voyager.

Notez tout de même que les tests ne sont pas gratuits partout. Si vous revenez de Finlande, votre test vous coûtera autour de 200 € contre 170 € en Suède. En Espagne et au Portugal, comptez environ 100 € pour réaliser un test PCR. Il ne coûte que 60 € au Maroc et 48 € en Algérie. Conservez bien une facture de votre test PCR réalisé dans un pays de l’Union européenne, de l’Espace économique européen ou en Suisse, vous pouvez obtenir un remboursement à hauteur de 50 € de la part de la Sécurité sociale française.

Besoin d’un visa pour voyager ?

Vous pouvez faire vous-même les démarches fastidieuses, ou bien vous simplifier la vie et vous éviter tout risque de refus de visa en passant par notre Agence Visa !

Nos relations privilégiées avec les autorités étrangères sécurisent votre départ.