Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous

Comment la prise d’empreinte pour le visa inde a été annulée

Initialement prévue au 2 janvier 2015, puis repoussée au 1er mai 2015, la prise d’empreinte obligatoire pour obtenir le visa indien a été annulée au profit du evisa pour l’Inde. Découvrez ce qui était prévu par les autorités indiennes.

La prise d’empreinte dans les centres de visas VFS

Les autorités indiennes devaient mettre à disposition 5 centres de visas (gérés par la société VFS) munis d'appareils biométriques à Paris, Lyon, Bordeaux, Strasbourg et Marseille. Officiellement, il devait s’agir d’une mesure prise pour des raisons de sécurité et de lutte contre le terrorisme.

Cette décision indienne aurait entrainé une importante contrainte logistique et financière pour les Français qui n'habitent pas dans les villes citées (par exemple ceux résidant dans les régions de Nantes, Dijon, Lille, Nice) soit plus de 75% des Français. Ceux-ci devaient prendre une journée de congé et se déplacer en train ou en voiture dans l'un des centres, ouverts uniquement en semaine.

Les revendications des professionnels du tourisme

Lors de la réunion du Mardi 9 Décembre 2014, qui s’est déroulée à l’Ambassade d’Inde à Paris, les professionnels des voyages touristiques et d’affaires (tour-opérateurs, compagnies aériennes, agences de visas, sociétés multinationales…) ont essentiellement demandé deux choses aux autorités indiennes. Il n’a pas été question de remettre en cause la légitimité du gouvernement indien de prendre des décisions souveraines, mais d’expliquer aux Indiens les possibles conséquences dramatiques de cette décision.

- La première demande concerne l’annulation de cette prise d’empreinte obligatoire pour permettre à environ 250 000 Français se rendant en Inde chaque année de continuer à le faire. La France est le pays européen qui envoyait jusqu'alors le plus de touristes en Inde, essentiellement en hiver, entre les mois d'Octobre et Mars.

- La deuxième demande concerne le report de 6 mois de cette règle, si elle était maintenue. Cette requête a été faite pour les voyages déjà prévus en 2015, pour permettre aux voyageurs qui n’étaient pas au courant de ce changement de règles d’éviter d’avoir à se soumettre à la prise d’empreinte et aux déplacements s’y référant.

L’annulation de la prise d’empreinte et la mise en place du evisa

Finalement, les autorités indiennes ont annulé la prise d’empreintes obligatoire pour les citoyens Français, Anglais et Belges. Le e-visa a été mis en place à la place, ce qui permet d’éviter aux touristes et voyageurs d’affaires de se déplacer dans un des centres de visas.

La prise d’empreinte peut toutefois toujours être enregistrée sur place, à l’arrivée, lors de l’enregistrement du e-visa. Une photo biométrique est également prise.

Autres liens utiles :

  1. Les difficultés du visa électronique pour l’Inde
  2. Comment effectuer une demande de evisa ou indian visa online